Rechercher
  • feedsogood

Comment détraquer mon système immunitaire ?

Comme tout le monde, vous souhaitez prendre soin de votre système immunitaire et éviter de tomber malade. Enfin, j'espère !


Mais vous êtes-vous déjà posé la question si vous faisiez tout pour prendre soin de lui ?

Peut-être le maltraitez-vous sans vous en rendre compte ?


Après vous avoir évoqué le système lymphatique, il est logique de vous parler du système immunitaire, notre grand protecteur.


Faisons d'abord connaissance


Le système immunitaire est un système complexe qui fait intervenir beaucoup d'acteurs !

C'est un système hiérarchisé, qui évolue avec nous, depuis notre naissance (voire avant !) et tout au long de notre vie.


Un système hiérarchisé sur 3 niveaux


Votre système immunitaire ne prend jamais de vacances. C'est une organisation très bien orchestrée, qui bosse en 24/7.


- Les barrières physiques :


  • Peau

  • Cornée des yeux

  • Membranes des voies respiratoires, digestives, urinaires, de l'appareil reproducteur.

Les barrières sont protégées par la muqueuse, qui contient des enzymes capables de détruire des bactéries.

Il est important de prendre soin de nos barrières, en 1ère ligne des agresseurs extérieurs, pour limiter le risque d'infection.


- L'immunité innée : ou naturelle


Elle nous suit depuis notre naissance.

Elle permet une réponse immédiate face aux agresseurs extérieurs, sans avoir besoin d'apprendre à les reconnaître.

Plusieurs globules blancs vont intervenir (vous vous souvenez où ils sont fabriqués ?), comme les phagocytes (macrophages, neutrophiles, monocytes, cellules dendritiques) qui vont manger les envahisseurs !

Et sans oublier les super-héros : les lymphocytes Natural Killer, en charge des cellules cancéreuses, notamment.

Vous avez également les basophiles et les éosinophiles qui vont libérer les cytokines en cas d'inflammation et l'histamine en cas d'allergie.

Ça fait du monde !


Elle intervient jusqu'à 4 jours, avant de passer le relais à l'immunité acquise.


- L'immunité acquise : ou adaptative ou spécifique


Elle évolue avec nous, tout au long de notre vie.

A la différence de l'immunité innée qui n'a pas vraiment de mémoire, l'immunité acquise, est dotée d'une mémoire afin de vous défendre de mieux en mieux !

Elle prend le relais de l'immunité innée après 4 jours, et fait intervenir les lymphocytes T et B, qui apprennent à reconnaître les pathogènes et qui vont les garder en mémoire afin d'être hyper efficace lors des prochaines attaques !


Évitez de baigner vos enfants dans des endroits hyper-aseptisés.....


Le système immunitaire en pleine forme


Si tout va bien, votre système immunitaire :

  • Reconnaît les antigènes (bactéries, virus, etc) étrangers qui peuvent être dangereux

  • Active et mobilise ses forces pour se défendre contre eux

  • Il les attaque !

  • Il contrôle et termine le combat, tout en gardant bien en mémoire ces antigènes, pour être encore plus efficace la prochaine fois.


Le système immunitaire qui déconne


Si votre système immunitaire n'est pas très en forme (pour les raisons que nous allons voir après) :

  • Il s'attaque lui-même (maladies auto-immunes)

  • Il n'arrive pas à gérer et ne répond pas de façon adaptée face aux antigènes étrangers (déficit immunitaire)

  • Il peut répondre de façon trop excessive (le cas des allergies)


Pourquoi mon système immunitaire déconne ?


Si les bases d'une bonne hygiène de vie ne sont pas au RDV, ça risque d'être compliqué.

Voyons qu'est ce qui peut le faire vaciller.


L'alimentation


Une alimentation :

  • transformée

  • ultra-transformée

  • le gluten

  • les sucres simples (sucre de tables, confitures, bonbons, chocolat, etc)

  • ,les produits raffinés (sucre blanc, farine blanche, pâtes blanches, etc).

  • les sodas,

  • les produits laitiers (surtout à base de lait de vache)

  • .......

Une nourriture pas très nourrissante en gros, dépourvue de minéraux, de vitamines et d'acides gras essentiels, indispensables à votre organisme.


Votre système immunitaire va avoir particulièrement besoin de : vitamine C, vitamine D, zinc, sélénium, oméga 3, cuivre, vitamine A, vitamine E, glutamine, glutathion.


La sédentarité


Rester bien assis toute la journée va également favoriser une fragilité de votre système immunitaire qui a besoin d'être irrigué.

A l'inverse, le surentraînement peut aussi avoir un impact important.


Le sommeil


Le manque de sommeil diminue votre capacité à fabriquer des anticorps pour contrer les pathogènes !

Sans oublier, la perturbation de votre système hormonal et de vos cellules en général.

Notre organisme a besoin de sommeil pour se réparer.

A méditer lors de votre prochain miracle morning.


L'hydratation


Un bon moyen aussi de pas être très sympa avec lui, est de ne pas boire d'eau !

Le nombre de clients que je vois qui ne boivent pas d'eau.....

Ne serait-ce que pour évacuer les toxines et éviter de s'intoxiquer davantage.


La respiration


Vous êtes-vous déjà posé la question si vous saviez respirer ?

Ne pas respirer correctement (par exemple avec une respiration thoracique, saccadée) ne permet pas à vos cellules d'être oxygénées correctement et d'évacuer les déchets.

Je vous conseille de tester la cohérence cardiaque (avec une respiration ventrale, comme les bébés).


Avaler au lieu de mastiquer !


Et oui, peut-être avalez-vous vos repas au lieu de les mâcher ?

C'est un bon moyen de fragiliser votre système immunitaire et de favoriser la dénutrition également.

Prenez le temps de manger, la digestion commence dans la bouche.


Quelques facteurs aggravants :


Peuvent se rajouter des facteurs aggravants, comme :

  • le stress (toujours lui, sous toutes ses formes)

  • un microbiote déséquilibré

  • le tabac

  • l'alcool

  • les médicaments

  • les antibiotiques

  • la pollution environnementale

  • la pollution intérieure

  • les perturbateurs endocriniens

  • le wifi, le bluetooth

  • ....


Je m'arrête là, ça va commencer à devenir déprimant....


Bonne nouvelle !


Vous avez le pouvoir de changer les choses !


Cet article n'a évidemment pas pour but de vous faire peur mais plutôt de vous alerter et de vous faire prendre conscience que vous pouvez être acteur de votre bien-être !

Il n'est jamais trop tard !

Et il n'est pas très utile de dépenser des sommes importantes dans des compléments alimentaires si les règles de bases ne sont pas respecter.


Pour certains facteurs, il nous est difficile d'agir, je vous l'accorde (pollution, perturbateurs endocriniens, etc), vous pouvez tout de même essayer de mettre en place, progressivement, des règles d'hygiène de vie qui vous permettront d'être plus résistant !


Passez à l'action !



0 vue