• feedsogood

5 raisons d'éviter de manger devant son PC

Pensant gagner du temps, nous sommes nombreux à manger devant notre ordinateur, que nous soyons salarié ou indépendant, sur notre lieu de travail ou en télétravail.

Mais est-ce vraiment une bonne idée de rogner sur ce moment privilégié qu'est la pause déjeuner ?

Depuis le 15 février 2021, il est officiellement autorisé de manger dans les espaces de travail, dans les entreprises de plus de 50 salariés. Un décret était déjà sorti en décembre 2019 pour les entreprises de moins de 50 salariés.


Jusqu'ici, même si la pratique de manger devant son ordinateur est courante, cela n'était pas forcément "légal".

Ce décret officialise donc une pratique déjà en place et cela permet surtout de faire respecter les règles de distanciation et de limiter le contact entre les personnes en entreprise, en cette période de crise sanitaire.


J'ai moi-même longtemps mangé devant mon PC ! Et en tant qu'indépendante, je pourrais être tentée par cette pratique, en croyant gagner du temps !

Sauf que manger devant son ordi, à son bureau, est tout sauf une bonne idée. Que vous soyez sur votre lieu de travail ou en télétravail d'ailleurs.


La pause déjeuner, c'est sacré

La pause déjeuner reste sacrée en France. Nous y consacrons 38 minutes en moyenne.

Une situation qui tend malgré tout à se réduire dans le contexte actuel, où faire une vraie pause déjeuner, lorsque l'on travaille de chez soi, n'est pas forcément évident. Nombreuses et nombreux sont ceux qui profitent de ce temps pour avancer dans les tâches ménagères par exemple. De même qu'au bureau, 16% en profite pour avancer dans leur travail ou surfer sur les réseaux pour 30%.


Même si dans le contexte actuel, manger à son bureau est vu comme une solution pour limiter la propagation du virus, cela n'est malheureusement pas forcément une bonne idée, si vous souhaitez rester en forme.


Voici 5 raisons d'éviter de manger devant son ordinateur.


1. L'hygiène

Votre bureau et votre clavier ne sont pas les endroits les plus propres pour manger!


Une étude Anglaise a révélée en 2008, que certains claviers abritaient plus de bactéries néfastes que les sièges des toilettes.... de quoi favoriser une bonne intoxication alimentaire. Bon appétit !


Rare sont les fois où nous pensons et prenons le temps de nettoyer notre bureau et notre clavier tous les jours. Les bureaux sont, d'autant plus, rarement équipés d'un point d'eau à proximité pour les nettoyer régulièrement.

Nous avons plutôt tendance à pianoter sur notre clavier tout en continuant à manger notre sandwich...


Inutile de rappeler, qu'en ce moment, l'hygiène, c'est important.


2. La satiété

La sensation de faim et de satiété sont régulées par 2 hormones : la ghréline pour la faim et la leptine pour la satiété.


Il faut 20 minutes à votre cerveau pour recevoir le signal de satiété et ainsi vous indiquer que vous avez assez mangé.

Si votre cerveau est distrait lorsque vous mangez, par les écrans par exemple, vous ne percevez pas le signal de satiété et pouvez avoir tendance à manger encore alors que vous n'avez plus faim !

A la clé : prise de poids, problème de concentration, etc.


3. La digestion

Manger en travaillant impacte également votre digestion.

En effet, continuer à travailler favorise le stress par l'activation de votre système nerveux sympathique et l'augmentation du cortisol, l'hormone du stress.

Or, pour bien digérer votre organisme a besoin d'être au calme et d'activer le système nerveux parasympathique.


Ajouté au fait que nous mangeons en général rapidement, sans prendre le temps de bien mâcher, que l'on va trop manger parce nous ne percevons pas le signal de satiété : lourdeurs digestives, ballonnements, gaz et somnolences sont en général au RDV. Et une bonne fringale arrive en général deux heures après !


Pas sûr que cela aide à être très concentré et productif.....


4. La sédentarité

Rester manger sur son poste de travail ou à son bureau limite également les déplacements et favorise la sédentarité.


La sédentarité est un véritable fléau pour notre société. Elle favorise le développement de nombreuses maladies chroniques dont les maladies métaboliques (obésité, diabète de type 2, la NASH, etc), cardiovasculaires, les cancers et les maladies dégénératives comme la maladie d'Alzheimer.


Et votre cerveau, pour bien fonctionner, a besoin de prendre l'air !


5. La fatigue

Un repas mangé rapidement, assis et en stress favorise également la fatigue.

Pour produire de l'énergie, nous avons besoin d'oxygène et de bien assimiler les nutriments pendant la digestion.


Sans oublier que le stress fatigue également notre organisme en sollicitant trop nos surrénales, qui vont devoir produire le cortisol et l'adrénaline, 2 hormones sécrétées en période de stress.


Si vous pensez atténuer la fatigue par une bonne tasse de café, cela n'est pas forcément la meilleure idée. Beaucoup d'entre nous avons le réflexe de prendre un bon café après le repas, croyant que cela va nous donner un coup de fouet.

Le café risque au contraire d'accentuer cet état de fatigue en excitant l'organisme plutôt que lui donner de l'énergie.


Ce que je dis souvent à mes clients, qui en tant que dirigeants, ont la fâcheuse habitude de ne pas laisser assez de place au déjeuner (ce que je peux comprendre, j'ai longtemps fait la même chose !) : mieux vaut prendre 10 à 15 minutes pour manger dans le calme que 5 minutes en courant. Vous y gagnerez en énergie et donc en efficacité ! Réduire sa pause déjeuner pour gagner du temps est tout sauf une bonne idée.


Alors, vous allez me dire : "Ok, mais là, je n'ai pas le choix ! Etant donné la situation actuelle. Je fais comment ? Quelles sont les solutions ?"


Pour ne pas vous laisser sur votre "faim", je vous livre mes conseils pour bien manger vite et bien au bureau ou en télétravail dans ma prochaine vidéo sur Youtube !


En attendant, prenez soin de vous !


96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout